Poëme en prose orné de gravures par Charles Coqueley de Chaussepierre
Documents

Le Roué Vertueux ou les lacunes du censeur royal

Quand un censeur royal s’ennuie, quand les soucis de la censure l’encombrent, et bien, pour se détendre, s’aérer, il change de chapeau, prend la plume à son tour et s’exerce à toutes sortes de facéties et d’insolences jusqu’à ce qu’un sourire, voire un éclat de rire, bouleverse sa maussade physionomie.
Diderot, Voltaire et Beaumarchais peuvent bien aller au diable et Fréron avec eux, notre censeur s’amuse […] Lire la suite

Notes Sentimentales dissections

Note sur l’observation des cellules